L’Alchimiste de Paulo Coehlo

« En vérité, la vie est généreuse pour celui qui vit sa Légende Personnelle. »

L’Alchimiste, Paulo Coelho

L’Alchimiste est un grand classique de la littérature philosophique … Lu pour la première fois à l’âge de mes treize ans, j’ai toujours en souvenir les mots de cette prof qui nous l’avait offert : « vous verrez, ce bouquin se lit et se relit à chaque étape de vie ». Et elle avait raison.

Depuis, l’Alchimiste est passé à quatre reprises entre mes mains et sa lecture est toujours aussi intéressante.

Accessible, facile à lire et pourtant, il y a toujours un nouveau sens à trouver, une nouvelle signification à découvrir, une phrase qui vient nous toucher en plein cœur.

L’Alchimiste, c’est l’histoire d’un jeune berger espagnol, Santiago, qui a un rêve : découvrir les Pyramides. Et c’est poussé par sa Légende Personnelle qu’il va se mettre à parcourir les terres et à croiser sur son chemin des êtres, des signes, et trouver un sens à sa quête.

Métaphore de notre vie à tous, ce livre a pour but de nous mettre sur notre propre voie et vise à nous dire d’écouter. Ecouter les signes.

Quatrième de couverture

« Mon cœur craint de souffrir, dit le jeune homme à l’alchimiste, une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune.
– Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves. »

L’alchimiste est le récit d’une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprendra à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

Destiné à l’enfant que chaque être cache en soi, l’Alchimiste est un merveilleux conte philosophique, que l’on compare souvent au Petit Prince, de Saint-Exupéry, et à Jonathan Livingston le Goéland, de Richard Bach.

Si vous connaissez déjà l’alchimie, que vous vous y intéressez, ce roman raconte une belle ode à ce qu’elle est profondément, loin du folklore que l’on connait : la transformation du métal en or. L’alchimie, au fond, est la transformation profonde de notre être en quelque chose de meilleur, grâce à l’accomplissement de notre Légende Personnelle.

Je suis très attachée à ce livre : émotionnellement et psychiquement. Il me touche encore et encore, et mérite d’être lu par chacun d’entre nous, pour nous mettre sur la voie, notre voie, celle qui fera de nous quelqu’un de meilleur et d’accompli.

Je vous souhaite une belle lecture de cet ouvrage … !

2018-07-31T11:15:29+00:00

2 Commentaires

  1. Ornella 13/07/2018 à 10 h 22 min - Répondre

    Moi, je m’intéresse énormément à l’alchimie ! Mais je n’ai jamais lu ce bouquin ! C’est pas faute d’en avoir beaucoup entendu parler. Mais en réalité, tout le monde en fait tant d’éloges que ça me rend réticente. Peur d’être déçue.

    • Héloïse 18/07/2018 à 11 h 09 min - Répondre

      Je comprends .. Je pense qu’il est intéressant de le relire à plusieurs reprises pour pouvoir se rendre compte de la globalité des petites leçons qu’il y a dans ce bouquin et ce n’est qu’à partir de ce moment là qu’il prend tout son sens. Il faut juste le lire avec l’esprit ouvert en essayant de ne pas juger et de ne pas trop prendre en compte ce que les autres ont pu penser 🙂

Laisser un commentaire

20 − 5 =