Pourquoi se faire masser ?

Pour la détente, pour le bien-être ? Pour créer un lien avec son corps ? Soigner des blessures, drainer, restaurer, nettoyer, désengorger ?

Peut-être un peu pour tout cela.

Pour les occidentaux, le massage a tout d’abord pour vertu le bien-être, la relaxation. Mais qu’est-ce donc que le bien-être ? Demandez à 100 personnes, vous aurez 100 réponses différentes

Toucher est un art qui demande de la conscience. De la conscience pour prendre en charge quelqu’un dans sa globalité. Autant sur son plan physique, qu’émotionnel et spirituel.

On m’a déjà dit « Ah ouais mais toi tu fais plutôt de la kiné/osthéo » … Cela n’a rien à voir avec cela. Le corps est en mouvement constant, même au repos, des milliers de réactions chimiques et électriques se produisent à l’intérieur. Un corps vibre et le massage se doit de transcender celui-ci, de l’apaiser, de l’harmoniser, de lui apporter une réponse en adéquation avec ses besoins.

Alors pourquoi nous faisons nous masser ?

Parce que c’est « dans l’air du temps », parce que c’est sympa à faire avec quelqu’un, parce que les autres le font donc il faut le faire aussi ?

Venons casser ces diktats, ces idées préconçues, pour se reconnecter à l’essence même du massage.

Venez-vous faire masser parce que c’est bon. Parce que c’est bon de se réapproprier son corps, que c’est bon de sentir son esprit s’apaiser, que c’est bon de venir vider des ancrages négatifs.

Car oui, le corps retient tout. Toutes les émotions, des meilleures aux plus sombres. La colère, la joie, la tristesse, la peur, etc.

Si vous avez besoin de preuves scientifiques (le cartésianisme se soigne, ne vous inquiétez pas ….), je vous invite à vous pencher sur les travaux du Dr.Masaru Emoto, qui a mis en lumière le fait que selon les vibrations que l’on émettait envers l’eau (amour, prière, haine, etc), celle-ci réagissait de manière harmonique face à des émotions positives ou complètement dysharmonique face à des émotions négatives.

Hors, nous sommes constitués à 70% d’eau à l’âge adulte, à 85% enfant … Notre corps entier réagit aux émotions que l’on ressent et à celles que l’on nous envoie. Nous créons ainsi de la « mémoire cellulaire », qui sur du long terme, peut être particulièrement néfaste pour notre évolution si elle est négative.

Le massage, le toucher, la méditation, la connaissance de soi, permettent de balayer tout ça et de vivre en adéquation avec qui nous sommes réellement.

Les expériences négatives, l’éducation, la bienséance, toutes ces choses qui composent notre personnalité cachent l’être qui sommeille en nous.  Les peurs, les préjugés et le jugement des autres nous empêchent de vivre pleinement.

Et nous méritons tous d’être des êtres-humains, de vivre et non de survivre dans notre monde. Le massage est une voie parmi tant d’autre, un moyen de se reconnecter à l’être qui est en nous.

Alors si vous vous faites masser, faites le pour cela. Faites-le pour toutes les dimensions et tous les plans de vous-même que cela permet d’ouvrir. Ne le faites par car c’est un effet de mode, mais simplement car vous sentez que c’est bon pour vous

2018-06-16T10:57:21+00:00

2 Commentaires

  1. Ornella 17/06/2018 à 10 h 06 min - Répondre

    Ah oui, j’ai adoré suivre les travaux du Docteur Emoto, enfin quelqu’un qui mettait en lumière les ondes de nos intentions.

    • Héloïse 17/06/2018 à 10 h 42 min - Répondre

      Tout à fait ! Et la preuve que nous ne sommes pas que des bouts des viandes … 🙂

Laisser un commentaire

quatre + 9 =